Temps de désert – Jonathan Barrette

«Sans titre», photographie, ©Stéphane Fortin, 2013, sur https://www.facebook.com/fortinphotographie

«Sans titre», photographie, ©Stéphane Fortin, 2013, sur https://www.facebook.com/fortinphotographie

 

Je demeure vacant

pour entendre le silence

 

En accès d’attente

je me lasse

Fatigué de rêves à épuiser

je suis de faction dépeuplée

 

Désaffectée face à toute ouverture

la lune ne disparaîtra plus (Es 60, 18-20)

je me détache du dénuement même

 

À tenter d’acter son mystère

réservé pour l’inédit

séparé de tout

sans témoin ouvert sur l’espace

le temps défroqué

retourne à la souffrance

 

Je demeure un temple vide

 

Je me replie dans une retraite

abattue par l’hiver

Accablé par le temps insensé

par le temps mort

qu’est-ce qui m’espère ?

 

L’errance du désir

me fait rentrer en moi

je consens que la réalité

ne me touche pas

 

Sauvage

À peupler ma solitude

Ma nuit seule

a pour silence

la plénitude

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s